La loi du 18 mai 2022 visant à favoriser l'intégration des personnes bénéficiant de la protection temporaire sera bientôt publiée au Moniteur belge. 

    Afin que les CPAS puissent octroyer l'accompagnement et l'aide sociale indispensable, une subvention complémentaire du montant des frais de l’aide sociale financière pris en charge par l’État est due au CPAS pour chaque personne qui perçoit pour la première fois, l’aide sociale financière en qualité de bénéficiaire de la protection temporaire. Cette subvention complémentaire s’élève à 35 % du montant de l’aide sociale financière subventionnée pour les quatre premiers mois de l’octroi de l’aide sociale financière. À partir du cinquième mois de l’octroi de l’aide sociale financière, la subvention complémentaire s’élève à 25 % du montant de l’aide sociale financière subventionnée.

    Plus d’informations dans la circulaire 


    Intéressé(e) par d’autres actualités du SPP Intégration sociale ?

    Découvrez E-cho, notre newsletter mensuelle.
    Je m’abonne